Bonjour!!!

La bonnotte ... C'est une des stars incontestée de la gastronomie Vendéenne ... Depuis le début du mois les récoltes ont commencé et on en entend beaucoup parler depuis qu'une poignée de bloggueuses sont allés à sa découverte grâce à la coopérative agricole de Noirmoutier dont cette fabuleuse pomme de terre est originaire.

 

IMG_4072

 

Alors vous imaginez bien que lorsque les bloggueuses ont relayé le petit jeu concours mis en place par la coopérative je ne pouvais pas ne pas y participer. Les pommes de terre primeur de Noirmoutier, que ce soit la bonnotte ou la sisterma nous les attendons chaque année avec une certaine impatience tant elle sont l'emblème des beaux jours...Dans notre famille nous les appellons famillièrement les "ptites patates de Noirmout'".  On aime leur goût de noisette, on aime les préparer sautées avec la peau accompagnée de thym frais. Elles se marient à merveille avec l'ageau (en particulier le gigot) et sont l'accompagnement indispensable des barbecue.

Donc la coopérative, les bloggueurses et le chef Lionel Guilbaud chef Vendéen étoilé du restaurant : le petit ventre de terre à la Roche sur Yon nous proposent de cuisiner la primeur de Noirmoutier en toute légèreté.

 

 

 

En toute légèreté???  Même si la bonnotte est excellente comme je le disais tout simplement apprêtée, la légèreté c'est quoi??? La légèreté selon moi c'est le printemps...Le renouveau, l'arrivée des beaux jours (ok cette année c'est plutôt le remplissage des nappes phréatiques...), les étalages qui changent....Tous ces bons ptits légumes qu'on a envie de sublimer....C'est aussi se remettre à fréquenter les Halles de La Roche....

Et pour le moment c'est cette recette que je propose à Marie France qui illustre formidablement bien la Vendée qu'elle porte dans son sang, dans ses tripes et qui nous la sublime continuellement.

 

Bonnotte façon printemps

IMG_4079

L'idée était donc de faire une ode à la bonnotte (mais aussi vous l'aurez compris au printemps ... qu'on me pardonne si je m'éloigne!) et de lui faire cotoyer qqs autres camarades saisonniers pour obtenir une assiette qui aspire à la fraîcheur gustative et au renouveau si bénéfique de cette saison...

IMG_4087

En vedette donc notre Bonnotte, ici préparée farcie avec une "pseudo"purée d'asperges blanches et vertes.
Il faut savoir qu'à la base je souhaitais réaliser une mousse d'asperges ou même une chantilly d'asperges mais je me suis ravisée car ici personne en dehors de moi n'aime ça ... et comme la cuisine c'est du partage je n'ai pas pu me résoudre à cuisiner qq chose que mon pti mari notamment ne mange pas. Je pense que la notion de légèreté aurait cependant été vraiment présente....Cependant ... Je n'ai pas forcément dit mon dernier mot ...(on est pas chez Jean Pierre Foucault non plus ....vous me suivez ...)

Voici comment j'ai procédé...

 

Préparation des bonnottes

Compter 1/2 par personne.

Avant tout bien frotter la pomme de terre sous un filet d'eau. Je le fais avec mes mains et ça marche très bien ça permet d'enlever le léger exédent de peau.

Ensuite cuire départ eau froide dans une eau salée (au gros sel de Noimoutier évidemment). Vérifier régulièrement la progression de la cuisson en piquant délicatement la lame d'un couteau.

A terme égoutter. Réserver.

 

Préparation des asperges

Compter 7 asperges blanches et 4 vertes.

Bien les éplucher, les couper en deux et les plonger dans une casserole d'eau salée avec un sachet de bouillon Ariaké à la volaille...J'aurai préféré aux légumes mais je n'en avais plus et comme j'ai utilisé des légumes de qualité je n'ai pas voulu prendre un cube.

Pour la cuisson tout comme les bonnottes s'aider de la pointe d'un couteau mais environ 10 minutes c'est bien.
Egoutter, plonger dans un bain d'eau glacée pour stopper la cuisson et fixer le vert des asperges vertes. Re égoutter, placer dans le bol du blender, assaisonner de sel, de piment d'Espelette et saupoudrer légèrement de curry. Ajouter qqs feuilles de persil. Mixer avec un peu d'eau de cuisson. Réserver.

A savoir j'ai aussi utiliser des pointes d'asperges vertes entières pour la décoration que j'ai cuites dans un premier temps à l'eau.

 

Préparation des petits pois

Ce sont des petits pois surgelés que j'ai plongé eux aussi dans de l'eau bouillante salée et que j'ai ensuite plongé dans l'eau glacée, égouttés et assaisonnés.

 IMG_4084

 

Finition & dressage

Au milieu d'une assiette ronde, disposer un lit de gros sel de Noirmoutier (honnetement je n'utilise que lui!).
Prendre une bonnotte, la couper en deux et la vider délicatement. Ajouter la chair à la purée d'asperge et donner une impulsion supplémentaire au blender.

Remettre la purée sur le feu avec une noix de beurre, puis en garnir l'intérieur de la primeur de Noirmoutier.
Réserver au chaud.

Disposer les petits pois en cercle tout autour du dôme de sel.

Sauter au beurre les pointes d'asperges, en compter 2 par assiettes. Pendant ce temps trancher en rondelles le radis rose (3 rondelles par assiette).

Terminer le dressage en disposant la pomme de terre farcie sur le gros sel. Décorer avec les rondelles de radis et les 2 pointes d'asperges.

IMG_4099

Si j'ai pris grand plaisir à préparer et imaginer le dressage de cette assiette, j'en reste pas moins un peu déçue de ma garniture de bonnotte... La préparation aux asperges étaient filandreuse !!! Quel dommage.

IMG_4105

Mais en toute humilité je suis assez fière du visuel !

 IMG_4093

 

J'ai qqs autres idées en tête en espérant avoir le temps de réaliser, en attendant Marie France celle ci elle est pour toi !!!

 

Plus d'info sur la coopérative de Noirmoutier : ICI 

Portrait de Lionel Guilbaud par Gilles Pudlowski ICI

Mes ballades à Noirmoutier : ICI et LA

 

IMG_4088